Le modelisme automobile

 

C’est la branche du modelisme qui s’intéresse à la reproduction de toutes sortes de véhicules roulants.

Deux types de modelisme automobile existent.

1) Les modèles de type statique sont des engins de petite taille que l’on nomme plus fréquemment autos miniatures et qui sont considérés par certains comme des jouets et par d’autres plutôt comme des maquettes. Leur reproduction suit fidèlement le modèle grandeur nature et certaines sont même équipées d’éléments mobiles tels portières ou coffre. Quelques amateurs n’hésitent pas à les mettre en scène dans des dioramas ainsi que cela est souvent pratiqué dans le milieu des amateurs de véhicules militaires.

2) Les modèles dynamiques sont équipés d’une motorisation électrique ou thermique qui, accouplée à un dispositif de transmission, assure leur mobilité. Le plus souvent la voiture est radiocommandée et guidée sur un circuit électrique ou sur une piste circulaire. Sur piste circulaire, le modèle est rattaché par un câble à un poteau central qui enregistre la vitesse atteinte et il n’est pas rare d’atteindren pour certains modèles, des vitesses de 300 km/h voire plus !

Les moteurs

Le moteur thermique

Une voiture thermique est équipée d’un moteur qui fonctionne à l’essence et qui peut varier de 1,5 cc à 30 cc.

Les moteurs de grosse cylindrée marchent à l’essence ordinaire (SP95) et montent en moyenne à 20 000 tours/min, quant aux moteurs de plus petite cylindrée alimentés en nitrométhane, ils atteignent sans problème les 40 000 tours/min.

Le moteur électrique

L’énergie électrique dispensée par ces moteurs est générée par une batterie. Ce sont des moteurs parfaits pour débuter dans l’automodélisme car ils ne nécessitent pas un gros entretien et sont relativement peu chers à l’achat.

Les modèles

Si en statique, on trouve tous les modèles, en matière de voiture rc, on trouve surtout les voitures de piste, les voitures tout-terrain utilisées en compétition et les Monster Trucks pour le trial. Les camions rc sont assez peu répandus en France.

L’échelle de réduction

A l’inverse d’autres catégories de modelisme, le modelisme automobile répond à des normes d’échelles normalisées engendrées par l’utilisation qui est faite des modèles réduits.

• Le rapport 1/4 est rarement utilisé car plus lourd et moins performant que le 1/5.

• Le rapport 1/5 est assez répandu pour le radio-modélisme de piste. C’est l’échelle utilisée par les professionnels de la construction automobile pour faire leurs maquettes de style.

• Le rapport 1/6 est utilisé pour le tout-terrain et des voitures équipées de moteur entre 26 cm³ et 29 cm³ deux temps.

• Le rapport 1/7 est utilisé surtout en statique.

• Le rapport 1/8 est l’échelle de référence pour la piste et le tout-terrain radiocommandé.

• Le rapport 1/10 est la formule couramment utilisée en loisir.

• Le rapport 1/14 et 1/16 concerne les pelleteuses, les bulldozers et les camions radiocommandés.

• Le rapport 1/18 est très utilisé pour des modèles statiques en métal moulé type Solido.

• Le rapport 1/25 est couramment utilisé pour reproduire les modèles de véhicule américain.

• Le rapport 1/30 ou 1/32 pour les circuits routiers électriques.

• Le rapport 1/43 est l’échelle standard des autos miniatures statiques de marque Dinky Toys et Norev mais également radiocommandées.