L’alimentation des cyclistes : garder la forme en vacances

Le cyclisme est le sport idéal pour garder la forme et les vacances peuvent être aussi un bon moment pour ne pas renoncer aux habitudes saines.

Les cyclistes, comme les marathoniens, consomment énormément sur le point de vue physique et ils doivent suivre un régime alimentaire spécifique en l’intégrant avec des intégrateurs et des sels minéraux. Ils doivent absolument renoncer à l’alcool, aux boissons pétillantes, aux sucres élaborés (les snacks), à trop de viande rouge et aux aliments frits. Ils doivent privilégier les fruits et légumes à consommer sans limites, même 7 fois par jour, les pâtes pas trop assaisonnées, toutes les viandes blanches, le poisson et le parmesan. Le cyclisme, en effet, se marie très bien avec l’alimentation méditerranéenne.
Avant l’exercice physique, il est conseillé de manger des aliments riches en glucides comme les pâtes, le pain, les pommes de terre – qui brûleront lentement – idéaux pour le besoin d’énergie d’une grande fatigue physique prolongée, accompagnés de confiture ou de miel – généralement des glucides – de la charcuterie légère, du thé et du café.
Il ne faut pas sous-estimer la phase du work-out où il est important de réintégrer l’énergie, boire beaucoup et manger surtout de la pizza, des pâtes, des fruits, de la charcuterie et des légumes. Un rôle important est aussi joué par les intégrateurs alimentaires qui, avec un régime alimentaire correct, soutiennent les performances des athlètes. Les intégrateurs sont utiles pour le bien-être des athlètes de tout niveau et dans certains cas, la science alimentaire est arrivée à des niveaux très efficaces. Comme dans le cas des barrettes spécialement étudiées pour les sports d’endurance, qui donnent de l’énergie toujours à disposition des cyclistes. Mais l’intégrateur ne remplace jamais le repas, il le complète plutôt en fournissant au sportif les calories nécessaires pour s’entraîner.

Qui pratique un sport d’endurance comme le cyclotourisme le fait par passion, en le pratiquant même en vacances. L’attention à son l’alimentation ne varie pas : aussi en vacances on peut garder une alimentation saine et équilibrée tenant compte des exigences spécifiques de chacun. Il s’agit plus correctement d’un style alimentaire à ne pas perdre, pour garder ses performances sportives toujours au top.

Ce n’est pas par hasard que certains hôtels fortement dédiés au cyclisme tiennent compte du fait que les cyclistes ont besoin de repas aux horaires flexibles : les sportifs partent tôt le matin et ont besoin d’un petit déjeuner plein d’énergie, ils rentrent tard dans l’après-midi et ils ont besoin de trouver un buffet pour récupérer leurs forces. Certains hôtels suivent aussi les exigences particulières dictées par l’entraînement ou la préparation d’une compétition, en disposant de menus dédiés aux exigences de chacun, en donnant aussi la disponibilité de se confronter avec les nutritionnistes qui suivent les sportifs.