Devenir Propriétaire : Tout ce que vous devez savoir

Vous pouvez facilement penser à devenir propriétaire quand une publicité de la maison de vos rêves tombe dans votre boîte aux lettres ou quand telle ou telle émission de télé ou de radio propose un reportage pour devenir propriétaire… Vous pouvez en effet rêver et vous dire que ce rêve n’est pas pour vous…

Eh bien c’est faux ! Celui qui veut, peut aujourd’hui rendre son rêve accessible. Devenir propriétaire est à la portée de tout le monde! Il y a cependant plusieurs choses indispensables pour y arriver mais aussi et surtout plusieurs pièges à éviter. Selon le type de bien que vous voulez acquérir, vous devez rassembler le plus d’infos possible avant de vous lancer pour vous éviter certains problèmes, le cas par exemple pour l’achat d’une maison abandonnée !

Pour vous, j’ai fait ce résumé, simple et neutre:

Votre emploi

La condition primordiale à remplir pour devenir propriétaire est d’avoir un travail sûr. En effet, si vous êtes titulaire d’un CDI et que vous pouvez espérer vivre encore plus de trente ans d’activité professionnelle, cela peut être tout à fait possible.

En effet, plus vous emprunterez dans le temps, moins le montant des remboursements sera élevé. Si pour une raison ou une autre vous percevez un héritage ou si vous gagnez au loto, bref si vous avez une entrée d’argent impromptue, vous pourrez accélérer ou solder votre emprunt. De plus si pour une raison X ou Y vous devez revendre votre maison, contrairement à des loyers vous récupérerez pratiquement toute votre mise de fonds car même si les intérêts d’emprunt ont augmentés, la plus-value que vous ferez en revendant votre maison couvrira toute ou partie de ces intérêts et vous laissera un pécule pour redémarrer quelque chose… Par ailleurs, devenir propriétaire vous ouvrira des portes que le locataire ne pourra jamais voir s’ouvrir car votre propriété sera une garantie bancaire…

Comparez!

Si vous sautez le pas, sachez que même sans apport, vous pourrez faire un emprunt total pour votre acquisition… A condition que votre banque ou votre organisme prêteur puisse constater la salubrité de vos comptes représentés par une gestion saine ! Et surtout, n’hésitez pas à mettre ces organismes en concurrence les uns avec les autres. Une astuce à retenir : le taux des emprunts variant d’un organisme à l’autre, avant de devenir propriétaire on serait tenté de prendre le taux le plus bas… Et pourtant, ce n’est pas toujours le bon choix car à côté de ce taux viennent se greffer des frais de ceci ou de cela et des assurances pour ceci ou pour cela (voir un peu plus bas). L’astuce consiste alors à demander un chiffre clair : « Pour 10000 € empruntés quel sera mon remboursement mensuel incluant tous les frais et assurances ? » La comparaison devient alors beaucoup plus facile…

Lorsque vous aurez arrêté votre choix sur la maison de vos souhaits sinon de vos rêves, rappelez-vous avant tout que devenir propriétaire est un investissement. Celui-ci doit être protégé et donc assuré. N’hésitez pas à adhérer à des associations de défense du consommateur spécialisées en ce domaine. Internet est là pour vous donner toutes les informations que vous pouvez espérer.

Les assurances

Votre prêteur sera le premier à vous proposer l’assurance décès. Surtout refusez-là et optez pour une assurance-vie personnelle qui en cas de malheur remboursera votre organisme bancaire. En effet, avec votre banque vous payez une quote-part mensuelle couvrant ce risque… Mais si vous avez déjà payé le tiers, la moitié ou plus… de votre bien, celui-ci reviendra au profit de vos héritiers… mais c’est tout ! Pour devenir propriétaire avec une assurance-vie, vous choisirez un capital de départ, par exemple 150,000 €. De ce capital on retirera alors le prix restant du sur la maison… Et le reste reviendra à vos héritiers ! Vous avez payé 1/3 de votre maison ? Votre assurance payera les 100 000 € restant dus et vos descendants ou ceux que vous aurez désignés comme héritiers percevront 50 000 € ! Ce sera pour eux tout bénéfice !

Maintenant, deux autres éléments sont importants pour devenir propriétaire. Le choix de votre constructeur, et celui de votre assureur.

Le constructeur

Il est indispensable que vous puissiez voir ses réalisations. Et surtout n’hésitez pas à poser des questions ! Les gens n’auront pas de mal à vous répondre surtout au sujet de leurs déceptions et désagréments !

L’assureur

Là encore, faites jouer la concurrence; écrivez un courrier simple à au moins 5 grandes compagnies d’assurances, y compris, bien entendu, la vôtre ! Si vous manquez d’inspiration, voici une lettre type:

« Madame, Monsieur,

Au moment où nous prenons la décision de devenir propriétaire, nous jugeons utile de mettre un maximum de facteurs positifs de notre côté.

Nous avons donc décidé de protéger au mieux notre investissement et souhaitons nous assurer en fonction de ces intérêts.

Ainsi nous vous serions gré de bien vouloir nous faire connaître toutes les possibilités que vous offrez en fonction de notre attente. Celle-ci va bien sûr dans le sens d’assurer notre bien lui-même déjà dès sa construction mais aussi en complément des garanties décennales et autres. Nous pensons aussi judicieux de nous assurer directement pour protéger nos héritiers en cas de disparition soudaine de notre part avant l’échéance finale de notre prêt.

Il va sans dire que nous prospectons auprès de plusieurs compagnies afin d’obtenir le meilleur rapport qualité prix en ce domaine.

Merci donc de nous envoyer votre offre à notre adresse afin que nous puissions l’étudier sereinement avant de prendre une décision quelle qu’elle soit.

Veuillez agréer, Madame, Monsieur, l’expression de nos sentiments les meilleurs. »

Voilà, maintenant, n’hésitez pas surfez et interrogez les constructeurs, les banquiers et les assureurs. Vous voilà parés pour une des plus grandes aventures de votre vie : devenir propriétaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *