Le langage de la mode : des termes qui définissent les tendances

Être à la mode signifie plus que savoir quoi porter au quotidien, maintenant l’important est de savoir nommer les tendances et chaque vêtement a son propre nom.

Porter une veste et un pantalon est depuis longtemps démodé. Maintenant, la dernière chose est de combiner un « blazer » avec un « short » qui, bien qu’en théorie, c’est la même chose dans la pratique, cela fait la différence entre être à la mode ou non.

Le monde de la mode a créé son propre langage qui s’ancre de plus en plus dans le quotidien de celui qui achète des vêtements, qui englobe l’ensemble de la population.

Les magazines s’approprient cette terminologie, l’adaptant à tous les publics et standardisant des mots que personne ne connaissait il y a des années.

Dictionnaire pratique de la mode

Les tendances en sont venues à être appelées « must », ce qui signifie en bref « le plus » et en leur sein, nous trouvons des modèles qui, bien qu’ils soient en magasin depuis des années, ont été renommés.

Peu de gens aujourd’hui pourraient trouver un mot équivalent à «  look  », qui est finalement ce qui détermine le style d’une personne. Cela a été le cas de nombreux anglicismes adoptés bien avant que la mode « britannique » ne fasse son apparition dans les magasins.

Les tenues que chaque acheteuse aimerait avoir dans sa garde-robe sont désormais appelées « tenues » et les femmes qui se vantent de porter les meilleures tenues sont appelées « it-girls ».

Même le classique des classiques, la a succombé au glamour de ce nouveau langage et se présente désormais comme « pochette pochette », un mot qui faisait il y a peu de temps à l’auditeur de revêtir une expression d’étonnement incomparable.

Le langage de la mode s’invite dans les rues

Ce nouveau langage n’est pas exclusif aux magazines de mode spécialisés. En fait, de nombreuses publications de nature variée utilisent ces termes dans toutes leurs éditions.

Mais tout n’est pas que magazines et publications, d’autres secteurs qui n’ont rien à voir avec ce monde ont également adopté certains de ces concepts.

C’est le cas, par exemple, du « outlet », ce terme qui à l’origine représentait les modèles de saison passée est utilisé dans toutes sortes de magasins et est devenu, dans le langage populaire, bon marché.

Un autre mot étroitement lié à ce concept et qui a un grand rôle, notamment dans les compagnies aériennes est « low cost », low price, autre anglicisme profondément enraciné dans le vocabulaire populaire.

Derniers ajouts au dictionnaire de la mode

Chaque saison, le large vocabulaire des différents types de garde-robe change selon les styles portés.

Certains des derniers ajouts qui constituent en soi un « must » sont les soi-disant « LBD ». Peu de gens seraient capables de reconnaître dans ces lettres une robe noire courte simple et courante et c’est finalement la traduction de l’acronyme « Petite Robe Noire ».

Mais sans aucun doute la star de la saison est un nouveau concept, le « DIY » ou « Do It Yourself « , faites-le vous-même et dans le monde de la mode tout est permis. Mélangez les vêtements, coupez les jupes et créez de nouveaux modèles exclusifs que personne ne pourra trouver en magasin, puisque la créatrice est elle-même l’acheteuse.

Des mots précurseurs

La mode est donc bien plus que des vêtements. C’est un concept en soi, un monde qui accueille designers, mannequins, médias et acheteurs et à ce titre a son propre langage qui n’aurait aucun sens en dehors de ses limites.

Faire du shopping maintenant, c’est faire du shopping et même le maquillage a un nom différent. Le style « nude », dont la traduction serait nude, marque une tendance dans les styles de nombreuses femmes, tant dans leurs vêtements que dans leurs fards à paupières ou rouges à lèvres.

Bref, pour être à la mode il faut comprendre la mode et pour y parvenir il faut un cours intensif dans ce nouveau dictionnaire qui pose les bases de ce qui est « à la mode » et de ce qui ne l’est pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *