Château de Chantilly : un bijou au cœur de la Picardie

Situé dans le département de l’Oise, le Château de Chantilly constitue un des hauts lieux du tourisme en France. Doté de riches collections, le Château de Chantilly abrite par ailleurs des jardins signés Le Nôtre et un musée consacré au cheval. La France est parfois considérée comme un pays riche de sa culture et de son art. Parmi les sites d’exception qui témoignent de la richesse culturelle de l’Hexagone figure le Palais du Louvre et les superbes châteaux de la Loire. Ces derniers ne sont pas les seuls à attirer un public important chaque année. Ainsi, le château de Chantilly mérite également d’être découvert. Situé dans le département de l’Oise, le Château de Chantilly se trouve par ailleurs à moins de cinquante minutes de Paris.

 

Dans un cadre somptueux de verdure, il impose sa majesté et accueille les adeptes de voyage culturel, les promeneurs et les amateurs de l’histoire. En effet, l’histoire du Château de Chantilly mérite d’être signalée avant de passer à la description des caractéristiques de ce lieu magique. A l’origine, le Château de Chantilly était une construction du Moyen Age dotée de sept tours et de douves.

Jusqu’au XIVème siècle, le Château de Chantilly appartient à la famille Bouteiller puis passe aux mains de Pierre d’Orgemont, qui n’est autre que l’ancien chancelier du roi Charles V, qui régna au XIVème siècle. Le nouveau propriétaire décide de procéder à la reconstruction de l’édifice, pillé en 1358 pendant la Jacquerie, une révolte paysanne d’envergure. En l’an 1484, lorsque Pierre d’Orgement meurt sans héritier direct, il laisse le futur château de Chantilly à Guillaume de Montmorency, son neveu. Cette famille va entreprendre au cours des trois siècles suivants de vastes travaux qui vont transformer le château de Chantilly. C’est ainsi qu’est créé le Petit château au cours du XVIème siècle sur des dessins de Jean Bullant. L’architecte crée également des jardins.

Mais le domaine est confisqué ensuite par Louis XIII qui entend punir Henri II de Montmorency qui conteste le pouvoir royal, ce qui lui valut en 1632 d’être tué. Si une grande partie des biens sont rendus à la famille, le roi garde tout de même le château de Chantilly. Le site revient tout de même dans la famille en 1643 grâce à Anne d’Autriche. C’est l’une des soeurs de Henri qui récupère le château qui entre aussitôt dans le giron des Condé puisque Charlotte de Montmorency est l’épouse de l’un des leurs. C’est ainsi que pendant les XVIIème et XVIIIème siècles, le Château de Chantilly appartient à cette famille. Encore une fois, le site est confisqué suite à la révolte de Louis II de Bourbon-Condé en 1652… puis le récupère. Il entreprend alors de faire dessiner les jardins du Château de Chantilly par Le Nôtre et modifie considérablement l’architecture du domaine du château de Chantilly. Aujourd’hui, une visite du château de Chantilly permet d’admirer de nombreuses oeuvres mais aussi le parc, les Grandes écuries, qui abritent le Musée vivant du cheval, le jardin anglais et le jardin anglo-chinois sans oublier les fameux jardins de Le Nôtre. Par ailleurs, le Château de Chantilly accueille de nombreuses expositions temporaires. Et pour être sûr de ne pas oublier ce site, il est possible de s’offrir un souvenir du Château de Chantilly.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.