Le Général Charles de Gaulle : Histoire

Figure emblématique de la résistance française pendant la Seconde Guerre Mondiale, le Général de Gaulle (Charles André Joseph Marie de Gaulle), est né le 22 novembre 1890 à Lille (Nord) et décédé le 9 novembre 1970 à Colombey-les-Deux-Eglises (Haute Marne). Général français et homme d’état, il devient célèbre pendant la Seconde Guerre Mondiale et à la fondation de la 5ème république. Troisième enfant d’une famille catholique libérale de cinq enfants, De Gaulle fait ses études à Paris et momentanément en Belgique.

De Gaulle
De Gaulle

Il embrasse une carrière militaire après avoir passé quatre ans à Saint-Cyr. Diplômé de l’école militaire, il rejoint l’infanterie. Pendant la Première Guerre Mondiale, il est blessé au cours de la Bataille de Verdun et laissé pour mort sur le champ. Les Allemands le font prisonnier, et après cinq tentatives d’évasion, on l’enferme dans un camp de représailles. Il est libéré à l’armistice du 11 novembre 1918. Charles de Gaulle poursuit sa carrière militaire. Il part en Pologne pour lutter contre l’Armée Rouge. On lui offre alors une promotion et on lui propose de continuer sa carrière en Pologne, mais il décline et revient en France. Lorsque la Seconde Guerre Mondiale éclate, le Général de Gaulle est colonel mais devient commandant de la 4ème division. Le 17 mai 1940, il attaque les chars allemands à Montcornet, mais essuie un échec.

De Gaulle, l'éclat et Le Secret
De Gaulle, l’éclat et Le Secret

Il réitère l’opération le 28 mai et rencontre cette fois un beau succès, ce qui lui vaut de passer Général de brigade. Le 6 juin, Paul Reynaud le nomme sous-secrétaire d’Etat à la Guerre et à la Défense Nationale. Il est chargé de la coordination de l’action avec le Royaume-Uni. Avec Churchill, il propose une alliance politique entre la France et le Royaume-Uni le temps de la guerre. Il s’envole pour Bordeaux et apprend le soir que Pétain est devenu Premier Ministre et qu’il veut signer l’armistice avec l’Allemagne.

Il refuse la reddition de la France et se rebelle contre le gouvernement de Pétain. Le 18 juin, de Gaulle s’adresse à la population française sur la BBC de Londres avec l’aide de Churchill : cet « Appel du 18 juin » reste gravé dans les annales même si peu de Français l’ont entendu. De Londres, il dirige les Forces Françaises Libres, et obtient le ralliement de la résistance intérieure grâce à Passy, Brossolette et Moulin. Dès 1942, il devient l’incarnation de la France et n’a de cesse que de protéger les intérêts de la France. En 1943, il crée le Comité français de la Libération Nationale à Alger. Après le Débarquement en Normandie, il revient en France. Le CFLN devient Gouvernement provisoire de la République française. A la Libération, le Général de Gaulle donne le droit de vote aux femmes.

 

En 1947, il crée le RPR afin de transformer la scène politique française. Après une traversée du désert, il se retire du paysage politique. Mais il revient sur le devant de la scène en mai 1958 à l’appel de René Coty. De Gaulle crée un nouveau gouvernement et élabore une nouvelle constitution, adoptée par référendum en septembre 1958. Il devient président de la 5ème République en janvier 1959. Il s’occupera du conflit en Algérie, de la politique internationale et quittera le pouvoir en 1969 avant de mourir d’une rupture d’anévrisme en 1970.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.