Le Mont Saint Michel : Entre ciel et mer !

Aujourd’hui j’ai envie de vous emmener faire un petit voyage entre le ciel et la mer. Là où vous serez conquis, j’en suis sure, par un petit îlot, planté au centre de l’immense baie bretonne, je veux vous parler tout simplement du mont St Michel. C’est une merveille, et c’est bien pour cela d’ailleurs qu’il est appelé la merveille de l’occident.

 

J’ai appris en le visitant que l’abbaye de style gothique était dédiée à l’archange Saint Michel et qu’il était à l’époque un sanctuaire fondé en 709 par l’évêque d’Avranches. C’était autrefois, un haut lieu de pèlerinage.

Il est autant visité que Saint Jacques de Compostelle, avec près de trois millions de touristes par an. C’est un endroit qui a su inspirer beaucoup de peintres et d’écrivains, qui ont été séduits par son histoire. Mais surtout par sa beauté, avec ses hautes murailles et volumes, s’ouvrant sur la mer…
D’ailleurs, Guy de Maupassant n’a-t il pas dit que c’était un château de fée planté dans la mer !! Il y a beaucoup de légendes autour du Mont Saint Michel.

Cette belle mer bleue est composée de dunes, de plages et de falaises et connait les plus grandes marées, et surtout les plus impressionnantes, elle peut parfois se retirer jusqu’à quinze kilomètres des côtes. Souvent vous pouviez voir des touristes, ou même des pèlerins faire la traversée pieds nus depuis la côte du Cotentin, en passant par l’île de Tomblaine, qui est certes moins connue que son illustre voisin mais tout aussi austère. Mais là, prudence… car il faut, lorsque la mer se retire, éviter les sables mouvants. Ce qui reste très dangereux, mais si vous avez la chance d’ apercevoir sur un lointain banc de sable, un phoque au repos, alors là…c’ est le bonheur total.

Par contre, de nos jours, l ’accès au Mont Saint Michel se fait uniquement par navettes gratuites ou à pieds, et la visite guidée de l’abbaye est payante, et si il vous prenait une petite faim, alors, surtout ne vous privez pas de la fameuse omelette, agrémentée de crème et cuite au feu de bois, un vrai régal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *