Pole dance : du sport, certes… mais sensuel !

L’image de la pole dance a beaucoup évolué depuis quelques années. Cette danse terriblement érotique est aujourd’hui devenue une véritable pratique sportive. Décryptage…

Qu’est-ce que la pole dance ?

La pole dance est une discipline sportive et acrobatique dérivée des numéros de strip-teases et de danses érotiques. Sa particularité est de se pratiquer autour d’une barre verticale, la pole. Les danseurs (et oui, les hommes aussi…) doivent exécuter des figures en tournant autour de la barre. Ils s’y hissent à la force des bras et l’utilisent comme un agrès vertical. Et si l’origine de la pole dance est érotique, sa pratique relève avant tout de la danse. Il s’agit d’un sport à part entière, que l’on classe souvent dans la catégorie gymnastique.

La barre verticale, élément essentiel de la pole dance

La pole est une barre de section circulaire. Pour plus de stabilité, elle doit être fixée au plafond. Il en existe deux types. Les poles en acier poli sont plus glissantes et permettent une danse plus rapide et plus fluide. Elles sont préconisées pour les pratiques de type aérobic. A l’inverse, les barres en laiton donnent plus de prise aux frottements. Elles facilitent donc la préhension et aident à tenir les figures suspendues. Elles sont utilisées pour obtenir une danse plus lente, et donc plus sensuelle.

Les bénéfices de la pole dance

La pole dance, ce n’est pas un sport de fillette ! Pour les figures les plus aériennes, il faut être un athlète complet. La pole dance demande un bon niveau de souplesse et de tonicité, et une musculature sans faille. C’est surtout le haut du corps qui est sollicité, car les bras portent tout le poids du corps. Les abdominaux sont aussi mis à rude épreuve. La maîtrise de la barre n’est donc pas un exercice simple, et il faudra travailler dur avant de rivaliser avec les danseuses de cabaret ! Cependant, on peut débuter à n’importe quel niveau. En persévérant, la pole dance a l’avantage de muscler le corps en finesse, pour une silhouette galbée et légère. Et puis cela permet de pratiquer une gymnastique acrobatique et intensive dans un cadre ludique. Le petit côté sensuel motive autant qu’il amuse. Enfin, la pratique d’un exercice basé sur la beauté des postures et du corps fait du bien à la tête. La pole dance aide à prendre confiance en soi et en sa sensualité, un peu comme la danse du ventre.

Comment se déroule un cours de pole dance ?

Une séance de pole dance doit toujours commencer par un échauffement. Il s’agit de chauffer progressivement le corps, de réveiller doucement les muscles et de les étirer. Une fois terminé, on peut s’installer à la barre ! Dans les premiers temps, on travaille les figures au niveau du sol. Puis, avec l’expérience, on s’élève progressivement le long de la pole. On travaille aussi des chorégraphies, c’est-à-dire des enchaînements de figures. Elles dévoilent tout l’aspect sensuel de la danse et son côté artistique. Enfin, une séance de pole dance se termine par des étirements et de la relaxation. Il existe aujourd’hui de nombreux cours, et même des écoles de pole dance ! Pour la pratique à domicile, n’oubliez pas que les barres non fixées au plafond ne sont pas stables. Et, d’autre part, les figures où la tête est en bas peuvent s’avérer dangereuses en cas de chute. Prenez donc vos précautions !

Le saviez-vous ?

La pole dance, en tant que danse érotique, est apparue au Canada dans les années 1920, dans les cirques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *